1. Accueil
  2. Marché de l'emploi
  3. Actualités de l'emploi
  4. Rencontre avec Jérôme Boissin, chargé de développement RH chez SIACI SAINT HONORÉ

Rencontre avec Jérôme Boissin, chargé de développement RH chez SIACI SAINT HONORÉ

Rencontre avec Jérôme Boissin, chargé de développement RH chez SIACI SAINT HONORÉ

Jérôme Boissin, chargé de développement RH chez SIACI SAINT HONORÉ

SIACI SAINT HONORE est l'un des leaders français du courtage et du conseil en assurance. Il propose des solutions de mutuelle pour les salariés en assurance santé, prévoyance retraite et aussi des solutions d'assurance pour protéger l'activité des entreprises.
C’est aujourd’hui le quatrième courtier français sur le marché, avec environ 1800 collaborateurs, 1200 en France et environ 600 personnes à l'étranger (principalement réparties entre le Canada, plus précisément à Calgary, à Dubaï aux Émirats Arabes Unis, et à Shanghai en Chine).
 
Quels sont vos enjeux de recrutement ?
Notre activité de mutuelle connaît une très forte croissance, car nous avons remporté toute la gestion de la mutuelle pour les salariés intérimaires en France. Nous sommes les seuls à faire cela aujourd'hui en France. Cela représente un potentiel de 2 millions de personnes à assurer. Nous avons pour cela créé un site à Reims où nous sommes partis de zéro pour arriver aujourd'hui à 150 personnes dédiées à ce contrat "Intérimaire".
 
Le secteur de l'assurance se porte plutôt bien, nous avons eu la chance de ne pas être impactés par la crise. Fort de notre croissance, nous avons en moyenne entre 150 et 200 recrutements (CDD et CDI) par an.
 
Nous avons tous types de profils. Cela va du gestionnaire en contrat d'assurance au technico-commercial en passant par les chargés d'études statistiques ou encore les gestionnaires “Sinistre”. Ce sont des postes qui recouvrent l'essentiel des formations possibles en assurance, du Bac à Bac+5.
 
Nous avons chez nous une moyenne d'âge de 41 ans. La fidélité à l’entreprise est forte avec neuf ans d'ancienneté en moyenne. Nous avons la chance d'avoir une bonne image employeur que l’on constate aux recrutements.
 
Pour ma part, je suis chargé de développement RH : j'agis principalement sur le recrutement : tous types de profils, tous types de contrats (intérimaire, CDD, stage, alternance), sur la gestion de carrière : pour gérer les mobilités internes, et enfin sur les projets RH : communication RH, politique handicap, marque employeur…
 
Quels sont les leviers de recrutement que vous mettez en place ?
Une partie de notre recrutement se fait beaucoup grâce aux réseaux ou à la cooptation. Nos employés sont nos premiers recruteurs et nous sommes bien reconnus par le marché. Les gens savent que nous offrons des perspectives, que l'entreprise se porte bien, ce qui nous aide évidemment à attirer les bons profils.
 
Si la cooptation est un point important dans notre recrutement, le deuxième point est le recrutement classique avec la diffusion d'offres d'emploi. Nous faisons un peu de relation Campus, même si nous n'avons pas encore une politique très développée d’alternance et de stage. Mais il n'y a pas énormément d'écoles spécialisées dans l'assurance et nous entretenons des relations avec toutes. D’ailleurs, certains de nos salariés y dispensent des cours, ce qui permet de faire connaître l'entreprise aux étudiants.
 
Certains profils sont parfois pénuriques notamment lorsque l'on touche au domaine de l'actuariat car les candidats sont très sollicités et n’ont pas besoin de faire beaucoup d'efforts pour chercher du travail. À l'inverse pour le profil de Gestionnaire Frais de Santé, un profil Bac à Bac+2, un poste très orienté gestion et administratif, il est difficile de trouver des personnes expérimentées. C'est aussi un métier où il y a un fort turnover car ce sont des profils pour qui ce poste n'était pas forcément la vocation à la base : ils arrivent un peu par hasard et cela peut ne pas plaire.
 
Quelles sont les solutions que Monster met en place pour vous ?
Nous utilisons le site Monster.fr pour faire de la diffusion d'annonces et nous utilisons une option qui permet de remettre l'annonce en tête de liste, de l'afficher en gras sur les pages de résultats pour avoir une meilleure audience et être plus visible sur le site. Il y a des rafraîchissements de nos offres d'emploi toutes les deux semaines.
Pour nous, Monster est aujourd'hui vraiment incontournable : il représente à lui seul 50% des recrutements issus des sites de recrutements.
 
Quelles sont vos relations avec l’équipe Monster ?
Depuis six ans que je suis ici nous avons toujours travaillé avec Monster.
Je rencontre mon gestionnaire de compte 2 à 3 fois par an pour faire le point. Régulièrement, il me fait des tableaux de bord concernant les annonces diffusées qui m’aident à piloter nos campagnes. J’apprécie aussi son écoute et ses conseils en terme rédactionnel pour améliorer l’attractivité de nos annonces.