1. Accueil
  2. Conseils en recrutement
  3. Trouver les candidats
  4. 6 raisons de faire appel à un consultant en recrutement

6 raisons de faire appel à un consultant en recrutement

6 raisons de faire appel à un consultant en recrutement

Processus de recrutement

De l’analyse du besoin à l’évaluation des candidats, l’intermédiaire du recrutement (cabinet ou consultant indépendant) peut intervenir sur tout ou partie du processus.

Avec ou sans l’aide d’un intermédiaire, recruter coûte cher. Rater son recrutement coûte encore plus cher. Parce que recruter demande du temps, de la rigueur et de la méthode, faire l’économie du savoir-faire d’un professionnel du domaine peut être un mauvais calcul. Florence Rouveix, consultante en organisation RH nous explique les cas où l’entreprise peut s’interroger sur l’intérêt d’être accompagnée par un cabinet ou un consultant en recrutement indépendant.

1. La surcharge de travail ou le pic d’activité

Tout le monde manque de temps en interne ? C’est le moment de penser à déléguer pour se concentrer sur le travail préparatoire (définition du besoin, élaboration du profil de poste) et le choix final du candidat. Faire intervenir un intermédiaire du recrutement « permet, en général et selon les profils, d’optimiser son temps et les délais de recrutement, car le consultant est en veille permanente sur le sujet, utilise des procédures rôdées et dispose d’un vivier de candidats », indique notre interlocutrice.

2. Le manque d’outils et de savoir-faire pour recruter

Quand l’entreprise n’a pas de présence numérique forte, peu de notoriété, ou parce qu’elle n’a pas accès à des CVthèques réservées aux recruteurs, quand elle peine à définir le profil de poste et ne sait pas sourcer, a fortiori quand elle cherche un profil pénurique ou a un poste clef à pourvoir. « La difficulté à mettre des mots sur un profil est un signal qui doit inciter à se demander comment se faire accompagner pour recruter », pointe Florence Rouveix.

3. La définition d’une stratégie de recrutement

Recrutement par annonce, par approche directe ou approche mixte ; dans le cadre d’un remplacement ou d’une création de poste… : le choix d’une stratégie de recrutement et des outils appropriés dépend de plusieurs facteurs, dont l’urgence et le type de poste à pourvoir. L’entreprise peut faire appel à un cabinet ou à un consultant indépendant pour l’accompagner dans ce cadre, d’autant plus que le recrutement est une démarche aux étapes précises. « Il convient de les respecter, on ne peut faire l’économie d’aucune au risque de perdre finalement du temps », note-t-elle.

4. Le besoin d’accompagnement sur une partie du processus de recrutement

Définition du profil, rédaction de l’annonce d’emploi, sourcing, tri de CV, sélection, évaluation… : le consultant en recrutement peut intervenir pour tout ou partie du processus de recrutement. En matière d’évaluation par exemple, il peut évaluer un candidat que l’entreprise a trouvé par cooptation, ou dans le cadre d’une mobilité interne (en phase de recrutement ou non). « Il convient alors de s’assurer que le consultant a une sensibilité « psy » et pas seulement la fibre commerciale, qu’il utilise des outils d’analyse professionnels, comme ceux des ECPA », pointe-t-elle. L’évaluation elle-même peut porter sur des points spécifiques, comme les réelles motivations d’un candidat retenu en short-list.

5. La sécurisation et le suivi du recrutement

Outre l’évaluation des compétences (hard skills et soft skills) et des motivations, recruter demande de vérifier les références du candidat. Une fois en poste, il s’agit de s’assurer que l’intégration se déroule bien. « Il importe de repérer les hiatus afin de pouvoir rectifier le tir si nécessaire. Le consultant en recrutement a donc un rôle d’alerte dans la phase de suivi », note Florence Rouveix.

6. La nécessité d’ouvrir les critères d’un recrutement

Des critères de sélection trop étroits expliquent parfois la difficulté à trouver le profil recherché – idéal et fantasmé, il n’existe simplement pas. L’intermédiaire du recrutement aide l’employeur à prendre du recul sur sa recherche, ce dernier « peut ainsi avoir vers l’opportunité d’aller vers des profils auxquels il n’avait pas pensé, de sortir d’une sorte de clonage », conclut Florence Rouveix.

Sophie Girardeau

 

Retrouvez les solutions Monster MTC