Skip to main content
  1. Accueil
  2. Conseils en recrutement
  3. Evaluer les candidats
  4. Les compétences ‘intangibles’

Les compétences ‘intangibles’

Les compétences ‘intangibles’

Untitled Document

S’il est plutôt aisé de se faire une idée des compétences techniques d’un candidat, il est souvent plus difficile de parvenir à mesurer ses atouts ‘intangibles’, comme sa capacité à adopter les bons réflexes ou les bonnes attitudes selon les situations, à faire preuve de bon sens ou encore sa manière d’appréhender ‘intelligemment’ les relations humaines. C’est pourtant sur ces points là que la différence se fera entre un candidat ‘simplement’ compétent et un autre qui, en plus de cela, saura fera preuve de souplesse, d’adaptabilité, pour apporter une réelle valeur ajoutée à sa fonction.

On les appelle  ‘intangibles’, mais ces compétences sont pourtant bien réelles. En voilà quelques –unes qui valent leur ‘pesant de cacahuètes’, et qui méritent que vous considériez le candidat qui les possède plus attentivement.

  • Imperturbable – car il est toujours utile de travailler avec quelqu’un capable de garder son calme quand la tempête souffle ! Garder la tête froide, ça permet de réfléchir !
     
  • Intuition – rien à voir avec un quelconque sixième sens mystique, l’intuition est ‘simplement’ le fruit de l’expérience et de la capacité de projeter l’avenir en interrogeant  le passé. Parce qu’ils ont déjà expérimenté certains phénomènes, dans leurs vies personnelle ou professionnelle, qui leur ont prouvé que certaines causes, quand elles sont réunies, créent (presque) toujours les mêmes effets, de nombreux candidats sont capables de ‘lire entre les lignes’ et d’anticiper les conséquences attendues de telle ou telle décision prise dans tel ou tel contexte. Il est utile de prendre l’avis de ces collaborateurs quand vous avez la chance de les compter dans votre équipe.
     
  • Amabilité – le sourire est communicatif, et contribue à adoucir les relations humaines dans l’entreprise. Et cela, ça n’a pas de prix !
     
  • Confiance – A ne pas confondre avec l’optimisme béat ou l’auto-persuasion. La confiance se forge quand on s’est donné les moyens de réfléchir à toutes les choix possibles, et que le fruit de cette réflexion pousse à privilégier une option plutôt qu’une autre. C’est le sentiment du travail bien fait qui donne confiance, et permet d’entrainer naturellement le reste de l’équipe derrière soi !
     
  • Honnêteté – Celui qui assume la responsabilité de ses actes et décisions sans chercher sans cesse à rejeter la faute sur les autres, voilà quelqu'un qui fera l’effort de donner le meilleur de lui-même afin de prouver qu’il mérite la confiance de son équipe.
     
  • Force de persuasion – Est persuasif celui qui connait les bons arguments ! Il aura pris soin de balayer le champs des objections possibles et sera parvenu à trouver une réponse valable à chacune d’entre elles. Est persuasif celui qui sait de quoi il parle.

Par nature, les compétences intangibles ne sont pas simples à détecter, et pourtant, elles sont tellement utiles !. Ou nuisibles, quand il s’agit de manque de ponctualité, de fainéantise, ou de capacité à ne rien retenir. Il est donc important d’analyser chaque candidature dans ce sens, afin de ne pas laisser le hasard choisir pour vous. Car un-e candidat-e qui ne serait pas le meilleur techniquement pour le poste, mais qui ferait preuve d’incroyables compétence ‘intangibles’ pourrait bien être votre homme.

Ainsi, le candidat qui reconnait ses échecs ne se mettra pas hors-jeu du processus du recrutement car il prouve qu’il sait assumer les choix qu’il a fait. Il y a alors de fortes chances qu’il en ai tiré les enseignements nécessaires pour ne plus jamais les commettre !

Cherchez dans le CV du candidat à identifier des éléments capables de révéler certains traits de sa personnalité.  Ce que vous cherchez à savoir ca n’est pas comment il gèrerait une situation hypothétique, mais bien comment il a géré des situations réelles dans le passé. Vous n’avez pas besoin de voir chaque candidat en entretien pour vous en rendre compte. Le téléphone convient parfaitement pour identifier ces compétences intangibles chez le candidat.

Dressez une liste des compétences qui vous paraissent les plus importantes, et posez des questions telles que  “Pouvez-vous me donner des exemples de votre vie professionnelle où vous avez fait preuve d’initiative?”, “comment faîtes-vous pour rester calme quand la situation est stressante?” ou encore “Quelle place accordez-vous à la créativité dans la résolution de problèmes?”.

Si le candidat au bout du fil sait anticiper là où vous voulez l’emmener et vous dit ce que vous souhaitez entendre,  c’est qu’il possède ces compétences ‘intangibles’ ! Ou tout au moins, qu’il en à l’air… Pour être sur qu’il ne vous manipule pas, marquez votre désaccord avec ses propos pour voir s’il est prêt à faire marche arrière uniquement pour vous plaire. Auquel cas, il sera plus opportuniste qu’honnête.
Bien cerner les competences ‘intangibles’ d’un candidat, et obtenir la prevue qu’on ne s’est pas trompé, est un excellent moyen de créer des relations professionnelles fortes et enrichissantes. L’efficacité de votre ‘business’ s’en ressentira vite !