1. Accueil
  2. Conseils en recrutement
  3. Attirer les candidats
  4. Nespresso : des initiatives durables en recrutement aussi

Nespresso : des initiatives durables en recrutement aussi

Nespresso : des initiatives durables en recrutement aussi

Hélène Gemähling, DRH de Nespresso France

Jusqu’à quel point le message d’une marque rejoint-il celui de sa marque employeur ? Les réponses de Nespresso chez qui l’attention portée au candidat fait écho à celle portée à l’environnement.

D’un côté, les initiatives durables d’une marque, Nespresso, (programme AAA en collaboration avec Rainforest Alliance, formation des producteurs de café aux pratiques agricoles durables, recyclage des capsules…), de l’autre, la mise en avant de ce qui caractérise sa marque employeur : « la considération des candidats », comme le souligne sa DRH France, Hélène Gemähling.
Il y a comme un écho entre l’attention portée à l’environnement et celle portée au candidat. Beaucoup d’efforts aussi, et de temps passé, pour aboutir à ce résultat. Cela part d’une volonté « d’écouter et de s’intéresser aux collaborateurs, d’utiliser leur intelligence et de les responsabiliser. Dans le cadre d’une forte croissance, les choses se sont faites naturellement, mais il est peut-être plus facile d’y arriver quand une entreprise se construit que quand elle est établie depuis longtemps », reconnaît-elle.

Nespresso est souvent le premier employeur de jeunes qu’il faut accompagner dans leur recherche d’emploi

En matière de recrutement, des dispositifs concrétisent cette volonté de porter attention aux candidats. Avec 23% de salariés de moins de 26 ans (sur un effectif de 1400 personnes en France dont la moyenne d’âge est de 32 ans), l’entreprise est souvent le premier employeur de ces jeunes et s’engage à développer leur employabilité.

D’abord en leur prodiguant des conseils en ligne sur son site carrière pour postuler. Puis en basant les entretiens sur la mise au jour des compétences des candidats. « Il s’agit de leur permettre d’expliquer leur parcours et qui ils sont », précise Hélène Gemähling. Pour préparer et personnaliser les entretiens, Nespresso utilise des tests dont le but est de cibler les questions à poser lors de la rencontre, non de filtrer les candidatures.

Quelle que soit l’issue du processus de recrutement, Nespresso s’attache à débriefer de façon constructive avec les candidats. « Nous prêtons une attention particulière à ceux qui sont écartés du processus pour leur signaler des points de vigilance, des axes d’amélioration », souligne-t-elle. Pour les nouvelles recrues, un séminaire d’intégration de trois jours est prévu.

Montrer au candidat ce qui l’attend dès le site carrière

Il s’agit aussi de leur montrer qu’au-delà des œillades de George Clooney, Nespresso France est une entreprise dont la force réside dans sa capacité à intégrer des profils très différents et à construire des équipes diversifiées. « Nous n’avons pas de profil type », souligne la DRH. Le processus de recrutement comprend un dispositif d’assessment qui permet de révéler le fonctionnement des candidats dans un cadre collectif.

Ce critère importe énormément puisque 700 à 800 collaborateurs en France travaillent en boutique et qu’à chaque nouvelle boutique équivaut une nouvelle équipe. Des vidéos, de collaborateurs et de dirigeants, témoignent d’une politique RH attachée au développement des collaborateurs et d’un comité de direction qui se veut accessible.

Tout au long du processus, l’entreprise s’attache à montrer au postulant ce qui l’attend, elle se veut transparente. « Le but n’est pas d’avoir une relation verticale avec le candidat, les chargés de recrutement, qui au téléphone complètent les informations apportées sur le site, donnent la première image de l’entreprise dans ce contact direct », poursuit notre interlocutrice.

Chercher la cohérence pour faire des collaborateurs des ambassadeurs naturels

L’esprit de la marque Nespresso a forcément un impact sur la marque employeur, même si cette dernière a sa propre marque de fabrique. La nature des missions confiées et la rémunération sont certes les premiers critères de choix des candidats mais ils manifestent néanmoins leur intérêt pour les valeurs de l’entreprise. « Notre politique RSE est importante à leurs yeux, on s’en rend compte aux questions posées en entretien, même pour les jobs en boutique, très pertinentes », remarque Hélène Gemähling.

Chercher la cohérence entre l’esprit de la marque et les valeurs de la marque employeur – grâce, en somme, à des comportements soucieux de préserver une écologie environnementale et relationnelle –, faire en sorte que l’expérience candidat/collaborateur soit positive, sert aussi l’objectif de Nespresso de faire de ses collaborateurs des ambassadeurs naturels. Le renouvellement de sa certification Top Employers cette année parle d’une implication accrue de ses salariés dont 73,3% se disent engagés en 2018 contre 69,7% en 2017.

Sophie Girardeau