Skip to main content
  1. Accueil
  2. Conseils en recrutement
  3. Trouver les candidats
  4. Le Smart, Little ou Big Data et la fin des CV ?

Le Smart, Little ou Big Data et la fin des CV ?

Le Smart, Little ou Big Data et la fin des CV ?

L’application du Big Data au sein de l’entreprise a un impact sur le processus de recrutement. Avec une base de données plus étendue et son volume d’informations issues des réseaux sociaux, le recrutement évolue et renouvelle ses outils.

 L’entreprise peut s’appuyer sur les réseaux sociaux afin  d’étendre son vivier de talents. Avec  de nouveaux critères de sélection pour évaluer le candidat, le recruteur peut adapter ses critères de recherches et évite ainsi d’être submergé par la masse d’informations existante. Par une exploitation des données pondérées dans une étude stratégique, la fonction de recrutement peut devenir un véritable centre d’informations et de communication pour l’entreprise. Cela passe par le développement de compétences spécifiques comme les postes de data analystdata scientist par exemple.

Tout le monde existe sur Internet : LinkedIn, Viadeo, Facebook, Twitter… Tous ces systèmes de recherche par filtre permettent de repérer des personnes qui ont laissé une trace sur la toile et qui correspondent à des critères spécifiques pour un poste. Le recruteur gagne en qualité quant à sa recherche du candidat idéal.

Le Big Data, développement de la puissance du digital, est devenu un buzzword. Little, Big ou Smart, les RH se tournent vers le Data afin d’identifier les comportements des employés et recruter de manière plus ciblée. La plateforme Gild, par exemple, permet de mettre en adéquation les compétences de développeurs avec les descriptions de job dans les start-up technologiques.

La start-up MyJobCompany teste le recrutement sans CV, grâce à une plateforme Internet où les candidats remplissent un questionnaire. Le parcours et les compétences des candidats sont comparés au poste ciblé. En obtenant une note de « correspondance », le recruteur peut ainsi recevoir tous les profils dont ceux dits « ­­­­­­atypiques ».

Le recrutement se modernise mais c’est aussi un outil contre la discrimination à l’embauche. Seules les compétences et la motivation sont prises en compte !

Peut-être verrons-nous bientôt le candidat postuler uniquement en ligne avec comme seul CV, un lien vers son profil sur les réseaux sociaux ?

Lire aussi :
Ce que le big data pourrait changer en matière de recrutement.