Skip to main content
  1. Accueil
  2. Conseils en recrutement
  3. Attirer les candidats
  4. Avez-vous pensé à la crèche d'entreprise ?

Avez-vous pensé à la crèche d'entreprise ?

Avez-vous pensé à la crèche d'entreprise ?
Untitled Document

A l'heure où les salariés recherchent un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie familiale, et alors que les solutions de garde d'enfant restent souvent difficiles à trouver pour les jeunes parents, proposer une crêche d'entreprise peut se révéler un excellent moyen pour se différencier de ses concurrents, et donc, pour attirer des talents !
Si cela peut paraître à priori compliqué, les démarches sont grandement simplifiées grâce notamment à de nombreux prestataires qui se sont positionnés sur le marché des crêches d'entreprise et qui peuvent vous accompagner à travers toutes les étapes du projet, pour des coûts souvent optmimisés. Voilà quelques éléments qui pourraient vous aider à franchir le pas...

Aide à l'investissement

La Caisse d'Allocations Familiales peut accompagner financièrement les porteurs de projets de création de crèche. Le prestataire que vous aurez choisi se chargera de monter les dossiers de subventions pour vous et pourra même chercher des financements complémentaires.

Aide au fonctionnement

L'entreprise souhaitant réserver des places pour ses salariés au sein d'une crèche bénéficie de 50% de crédit impôt famille et peut déduire de l'impôt sur les sociétés 33% des dépenses engagées. L'État prend donc en charge 83% de dépenses par l'intermédiaire de déductions d'impôts.

Pour une place à l'année payée 100
50% de crédit impôt famille
33% au titre de la déductibilité des charges
Reste à charge pour l'entreprise 17

Au final, tout le monde est gagnant, l'enfant bien sûr, mais aussi ses parents (vos salariés), à qui votre entreprise propose une solution de garde assurée et rassurante, une proximité avec son enfant apaisante, des horaires adaptés au rythme de travail, une limitation des temps de trajets journaliers, sans oublier l'application du barème CAF (selon les revenus) et les incitations fiscales.

L'entreprise quant à elle n'est pas en reste, le service qu'elle propose est totalement délégué et elle voit baisser significativement les retards matinaux ou départs avancés dans la journée.
Son image d'employeur responsable et moderne s'améliore, le taux d'absentéisme et des départs inopinés en milieu de journée se réduit, et l'entreprise économise sur ses coûts de remplacement (intérim, cdd). Quoi d'autre ? Une meilleure gestion du stress des parents salariés mais aussi une fidélisation du personnel et un vrai argument à l'embauche !

Source chiffres : www.senat.fr